Histoire d’un Projet !


 

2 petites vidéos sur la vie de ces écoliers de Tanzanie

Jour d’école

  Jeux d’enfants !

 

En octobre 2024, un séjour en Tanzanie, chez Bruno et Silvana, nous a permis de rencontrer Jennifer, jeune directrice Massaï de 27 ans de l’école d’Eretore. Le projet d’Eretore devenait compliqué et Jennifer nous a parlé de son souhait de créer une école maternelle Massaï à Arusha. Enfrance du Monde s’est emparé du projet et a permis la création de l’école Naseku Bedoni en janvier 2024. Tout était à faire. Bruno Bedoni, notre correspondant local a accompagné Jennifer dans la recherche des bâtiments, dans la gestion comptable, dans les premiers achats et une vingtaine d’enfants ont été accueillis au tout début. La bonne réputation de l’école a permis un accroissement constant des effectifs.

Enfrance du Monde, grâce à ses parrains et marraines, grâce à la soirée de solidarité organisée par les élèves de l’école de Saint Didier d’Aussiat permet le fonctionnement de l’école qui accueille, à ce jour, 43 élèves de 3 à 5 ans. Enfrance du Monde finance la location des bâtiments, les charges mensuelles d’eau, d’électricité, l’achat des tables, des bureaux, le matériel pédagogique, la nourriture, le transport mais aussi les jeux de cour de récréation des élèves. Une correspondance whattsapp régulière est établie avec Jennifer qui nous informe régulièrement de la vie de l’école, des progrès des enfants et de ses nouveaux besoins en financement. A ce jour, les salaires des 2 enseignants et de l’aide maternelle sont assurés par les droits de scolarité demandés aux familles. Ces droits de scolarité sont raisonnables pour les familles et assurent un bon revenu aux enseignants, fruit de leur travail.

Cette année n’a pas été sans difficulté. Bruno Bedoni, fondateur du projet, père d’adoption de Jennifer, nous a quitté au début de l’année. Nous saluons le travail de cet homme dévoué, son altruisme, son dynamisme, sa ténacité. Sans lui, ce projet solidaire n’aurait jamais vu le jour. En septembre 2023, Gasper, le collègue de Jennifer a succombé des suites d’un AVC. Jennifer a fait face, soutenue par l’équipe d’Enfrance du Monde. Nous avons accompagné Gasper et sa famille au cours de son hospitalisation. Jennifer a trouvé un nouveau professeur, Onesmo, et l’école a continué de fonctionner.

En novembre, des pluies diluviennes ont causé des dégâts importants dans les locaux de l’école. Enfrance du Monde est intervenue afin d’assurer le déménagement et l’installation des élèves dans des bâtiments temporaires. Les enfants ont poursuivi leur scolarité grâce à l’énergie de leur mwalimum kuu (directrice) Jennifer. L’aventure continue. 2024 sera un nouveau défi à la recherche de parrains et marraines, de bienfaiteurs, de nouvelles manifestations qui permettront à l’école de continuer d’exister.

Jérôme

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *