Collaboration Vaulx en Velin – Sebaco, Solidarité et Enfrance du Monde au Nicaragua

C’est en 1989, durant le premier voyage découverte d’Annick au Nicaragua, que nous avons eus les premiers contacts avec Los Pipitos.
Nous logions chez nos amis Paola et Henrique Castelon, militants actifs du F.S.L.N., Paola avait une action militaire, principalement en direction des mamans et veuves de combattants(es) tués(es) ou blessé(es) par les « contrats », elle nous expliqua que sa deuxième fille avait un handicap et qu’elle était en train de créer à Sebaco Los Pipitos, ave l’aide de mamans d’enfants handicapés. Au cour de plusieurs rencontres avec les mamans, nous avons demandé à nos amies de réfléchir à un projet, que nous pourrions soumettre à Maurice Charrier, le Maire de Vaulx en Velin et aux membres de notre Association.

Ce n’est qu’en 1992, qu’un dossier fut présenté à la Mairie de Vaulx en Velin, ainsi qu’au Ministère des Affaires Etrangères (si le dossier est accepté, le MAE finance la même somme que la Ville), il fallu présenter le dossier modifié 4 années de suite, avant qu’il ne fut accepté par le MAE.

Enfin les travaux prévus sur 3 ans purent enfin commencer.

Durant l’ouragan Mitch, le centre d’accueil Los Pipitos a été utilisé pour stocker les produits d’urgence pour les victimes de l’ouragan.
Notre association a continué sa coopération avec Los Pipitos c’est ainsi que nous avons pu soumettre un projet de peinture totale du bâtiment, intérieur et extérieur, au collège Gérard Gaud de Bourg les Valence, 1 classe de SEGPA, sur la base du volontariat, est partie 3 semaines à Sebaco pour réaliser son projet Solidaire.

Loger chez l’habitant à Chagüitillo, pour nos jeunes c’est un sacré dépaysement, il y a bien sur la langue, mais rapidement les contacts se multiplient, des amitiés se nouent et aujourd’hui encore les liens continuent grâce à Internet.
Pour réussir un tel projet, il faut trouver une équipe un peu « barge », profs, éducs et même élèves, nous on ne compte pas, car du début de notre expérience Nicaraguayenne, nous étions et restons complètement barges !!!

Ensuite, nous avons travaillé avec le lycée technique de Chomérac en Ardèche, des élèves maçons (BAC-PRO) sont partis faire leurs stages en entreprise, durant 4 semaines pour construire un atelier école de couture. Ce chantier était dirigé par le Professeur de maçonnerie de Chomérac et par un maçon Nicaraguayen, comme pour les autres chantiers, le travail, du lundi au vendredi, commence à 7 heures et se termine à 12 h. 30, après le repas prit dans les familles, place aux sports et aux rencontres diverses…

Une semaine type, c’est travail du lundi au vendredi, et découverte du Pays du vendredi 15 heures au dimanche soir, avec le retour à Chagüitillo dans les familles d’accueils.

En 2019, nous avons pu financer la pose d’un plafond dans l’atelier école de couture, permettant d’isoler la salle de la poussière et des oiseaux (en effet, les oiseaux pouvaient pénétrer dans la salle entre le toit et les murs, occasionnant des dégâts …), dans le même temps, avec Annick, nous avons poser des moustiquaires à chaque fenêtre du local, pour le plus grand plaisir des utilisateurs !!!

Lors de la première rencontre cette année, avec les dirigeantes bénévoles de Los Pipitos, nous avons annoncé la possibilité d’une nouvelle coopération avec Enfrance du Monde, ce fut pour elles une très bonne nouvelle et une surprise, elle connaissent les difficultés de notre Association et apprécient la coopération Française.

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *